SONIC BOOM (UK)

Co-fondateur des Spacemen 3 avec Jason Pierce (Spiritualized), Peter Kember alias Sonic Boom a, depuis la création de ce groupe phare de la scène shoegazing des années 80/90, continué ses explorations sonores hypnotiques. D’abord avec Spectrum qui revêt un format plus pop indies ; ensuite avec E.A.R. (Experimental Audio Research) formation solo ou de groupe (Eddie Prevost, Kevin Shield - My Bloody Valentine) avec laquelle il explore des créations plus expérimentales et improvisées. Sonic Boom y a développé une recherche essentiellement constituée de sons issus de synthétiseurs et d’effets analogiques. En digne héritier de Joe Meek et du Space Sound, il crée dans les années 90 New Atlantis Studio à Rugby (GB), où il continue à travailler et à enregistrer diverses formations musicales.

www.sonic-boom.info

archives Sonic Boom

__________________________________________________________________________

XAVIER BOUSSIRON
Armaggedondoudoudidonc

Xavier Boussiron sort diplômé des Beaux-Arts de Bordeaux en 1992. Il participe, entre 1993 et 1995, à différentes résidences qui lui permettent d’exposer et de performer à Oaxaca (où il organise des courses de cafards avec son Cucarachodrome), à Montflanquin, Lot-et-Garonne (pour entraîner une fanfare dans un passe-rue d’intérieur pour public médusé), et Los Angeles (où Annette Messager et John Baldessari dansent sur des aubades tropicalo-faisandées interprétées à l’orgue)... En 1997, et parallèlement à ses activités de galeriste à Bordeaux, il collabore à la première création de Sophie Perez Mais où est donc passée Esther Williams ?, pour laquelle il signe la musique originale. Invité par Jean-Yves Jouannais pour l’exposition Le Fou dédoublé présentée à Moscou, il rencontre le réalisateur Stéphane Bérard qui aimerait faire de la musique. Un mois plus tard, ils montent sur scène sous le nom des Double Superman Seat Grab. Ils rejoignent Nathalie Quintane qu’ils accompagnent lors des lectures musicales de Fat Riviera/Lectures Panoramiques. Que ce soit avec Sophie Perez, Stéphane Bérard ou Claudia Triozzi, Xavier Boussiron surfe allègrement entre la musique, le spectacle, le cinéma la littérature et l’art contemporain avec une jouissance non dissimulée. C’est bien le territoire de la performance dans ce qu’elle a de plus exubérant qu’il explore depuis une dizaine d’années.

archives Xavier Boussiron

__________________________________________________________________________

NICOLAS COLLINS (USA)
Handmade Electronic Music / The Art Of Hardware Hacking

Nicolas Collins, artiste, chercheur et compositeur de musique électronique, a étudié la composition avec Alvin Lucier à Wesleyan University, a travaillé plusieurs années avec le compositeur américain David Tudor et a collaboré avec divers solistes et ensembles dans le monde. Il a résidé dans les année 90 en Europe ou il était le directeur artistique du STEIM (Amsterdam) et compositeur en résidence au DAAD (Berlin). Depuis 1997, il est le rédacteur en chef de la revue Leonardo Music Journal. Il préside actuellement la chaire du département arts sonores à la School of the Art Institute of Chicago. Ses récents enregistrements sont disponibles chez PlateLunch, Periplum and Apestaartje. Son livre, Handmade Electronic Music – The Art of Hardware Hacking publié par Routledge en 2006 est le manuel indispensable pour tous les amateurs de “Circuit Bending“ et du “Hardware hacking“ (manipulation et détournement de circuit électronique à faible voltage – pédales d’effets, jouets électroniques…).

www.nicolascollins.com

archives Nicolas Collins

__________________________________________________________________________

BRANDON LABELLE (USA)
your sound is my sound is your sound

Brandon Labelle est un artiste et un théoricien qui travaille le son et la notion de site spécifique. Il a fondé les éditions Errant Bodies Press où il a co-édité plusieurs anthologies Site of Sound : Of Architecture and the Ear, Writing Aloud : The Sonics of Language, Surface Tension : Problematics of Site et Radio Territories qui traitent de la création sonore dans les arts plastiques. Il a initié et programmé the Beyond Music series festivals de 1997 à 2002 et a organisé «Social Music» une série d’émissions radiophoniques pour la Kunstradio ORF de Vienne. Depuis les année 90 il a été batteur dans divers groupes à Los angeles (Farflung and Purse,) et a co-fondé Id battery avec L.Chase avec lequel il a produit plusieurs performances et enregistrements. Ses travaux d’installation ont été présentés dans divers lieux à travers le monde ( «Sampling Rage» en 1999 à Berlin, «Sound as Media» en 2000 au ICC à Tokyo, «Bitstreams» en 2001 au Whitney Museum de New York, «Pleasure of Language» (2002) au Netherlands Media Institute d’Amsterdam, «Undercover» en 2003 au Museet for Samtidskunst Roskilde. Il a récemment publié Background Noise : Perspectives on Sound Art (Continuum 2006).

www.errantbodies.org/labelle.html

archives Brandon LaBelle

__________________________________________________________________________

LIONEL MARCHETTI

Autodidacte, Lionel Marchetti découvre le répertoire de la musique concrète avec Xavier Garcia. Il a composé au CFMI de l’Université Lyon 2 (France), entre 1989 et 2002, où il anime également des ateliers autour du haut-parleur, du son enregistré, de la musique concrète, et ceci de façon pratique comme théorique. Il a composé au Groupe de recherches musicales (GRM Paris) depuis 1992, ainsi que dans son studio personnel. Il se consacre également àl’improvisation (électricité, dispositif de micros et haut-parleurs, magnétophones) avec Jérôme Noetinger, en duo, tout comme avec le collectif Le Cube (mélangeant images et sons travaillés en direct). Il travaille régulièrement avec Olivier Capparos à la réalisation d’ateliers de création radiophonique (ACR) pour France Culture, depuis 1992. Il travaille régulièrement, depuis 2002, avec la danseuse japonaise Yoko Higashi, à un duo d’improvisation et chorégraphie Danse / Musique.
Parallèlement, il poursuit un travail d’écriture poétique, ainsi qu’une réflexion théorique sur la musique concrète et l’art du haut-parleur. Il a notamment écrit un essai remarqué, La musique concrète de Michel Chion (éd. Metamkine).

archives Lionel Marchetti

__________________________________________________________________________

SEBASTIAN LEXER

seminaire Max msp

http://sebastianlexer.eu/